Le respect de la pratique chinoise, depuis 1985

logotransparent

Philosophie et vision de la pratique

L’Académie Annécienne de Kung Fu délivre un enseignement traditionnel complet qui aborde à la fois :

  • l’aspect martial : enchaînements de mouvements techniques, art de se défendre et de combattre…
  • l’aspect énergétique : travail sur la respiration, renforcement de la posture, perception du mouvement et des émotions…

En Occident, on sépare souvent ces disciplines, mais dans l’Histoire chinoise, l’art du combat et de la santé font route commune. En Chine, chacun fait évoluer sa pratique au fil des années. C’est pour cela que le Kung Fu est souvent défini comme un « art de longévité ».

wushu_girl_sketch_02

Le but de la pratique est de permettre un développement harmonieux de l’individu.


 

Styles enseignés

Notre enseignement combine plusieurs styles qui s’enrichissent mutuellement et dont nous faisons la synthèse dans les applications martiales et le combat.

 

Le style Shaolin 少林

Les techniques Shaolin remontent à environ 1500 ans. Inspirées de la nature et des animaux, elles sont indissociables de l’esprit Chan 禅 (le Zen, en japonais). Parmi les styles Shaolin dans lesquels nous puisons :

  • Hu Quan 虎拳, la boxe du Tigre
  • Ying Quan 鹰拳, la boxe de l’Aigle
  • Qi Xing Quan 七星拳, la boxe des 7 étoiles
  • Wu Xing Ba Fa 五形八法, la boxe des 5 animaux
  • Mei Hua Pao Quan 梅花炮拳, la boxe de la fleur de prunier
  • etc.

Le maniement des armes est également enseigné, notamment :

  • Shaolin Dao 少林刀 : le sabre à lame souple, dite « feuille de saule »,
  • Da Mo Jian 达摩剑 : l’épée chinoise, souple également,
  • Feng Mo Gun 疯魔棍 : le bâton long.

 

Le Tong Bei Quan 通背拳

Il s’agit un style traditionnel dont la pratique amène à la fois des notions d’externe (mouvements physiques et démonstratifs) et d’interne (c’est-à-dire la sensation intérieure du corps). Élaboré au XVIIème siècle, le Tong Bei est basé sur des mouvements circulaires et des attaques de grande allonge. Nous enseignons 2 styles dérivés du Tong Bei :

  • Pi Gua Quan 劈卦拳, la « boxe qui fend », avec ses mouvements amples qui projettent les bras comme des fouets
  • Fan Zi Quan 翻子拳, la « boxe des retournements », avec ses coups de poings rapides

 

Tai Ji Quan 太极拳

Le Tai Ji est un art martial qui porte l’attention sur la perception « interne » du corps en mouvement. Son origine remonte au XIIIème siècle. Les techniques peuvent être utilisées en combat et sont aussi la base d’un travail personnel qui porte sur le souffle, l’énergie et l’esprit. Nous enseignons principalement la forme Yang.


 

Professeurs et assistants

PortraitKarim2016
Karim AOUDIA
Fondateur de l’Académie
Directeur Technique
Brevet d’Etat 1986

PortraitFlorent2016
Florent DECISIER

Brevet d’Etat 1995

PortraitYannick2016
Yannick MEGOZ
Certificat de Qualification Professionnelle 2012

PortraitYu
Yu ZHAO
Diplôme d’Instructeur Fédéral 2017
Responsable Tai Ji Quan

PortraitJulien2016
Julien BRETIN
Diplôme d’Instructeur Fédéral 2016

PortraitJeanPhi2016
Jean-Philippe COCATRIX
Diplôme d’Instructeur Fédéral 2016

PortraitNicolas2016
Nicolas DOLLE
Diplôme d’Instructeur Fédéral 2016

PortraitSophie2016
Sophie VEYRAT-MASSON
Diplôme d’Instructeur Fédéral 2017

PortraitFred2016
Frédéric NEULINGER

Président

IMG_0225

 

Fédération

L’AAKF est officiellement inscrite auprès de la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées. En France, la FFKDA est la seule fédération qui bénéficie de la délégation du Ministère chargé des sports. Pour vous, c’est la garantie d’une pratique encadrée.

 

Origine de l’AAKF

En 1985 et jusqu’à aujourd’hui, Karim Aoudia prend la direction de l’Académie Annécienne de Kung Fu. Passionné de culture chinoise, il enrichit sa pratique d’année en année et forme les professeurs qui continuent de transmettre ce fabuleux héritage culturel qu’est le Kung Fu.

journal4

 

couppiedsaute